TRAVEL DIARIES Brighton

mars 01, 2016


Brighton, c’est un peu notre deuxième maison. C’est ce que l’on s’est dit l’autre jour alors qu’on arrivait là-bas en bus. On y a passé tellement de temps que l’on sait exactement où tout se trouve et on se sent totalement à l’aise.


L’ultime preuve, on l’a eu à notre dernier passage à Londres où l’on s’est dit qu’on était vraiment mieux à Brighton et qu’un week end à Londres était suffisant ! C’est le genre de trucs qu’on entend toujours dans la bouche des provinciaux lorsqu’ils parlent de Paris, ce côté « je suis mieux chez moi ». Alors, il faut croire que Brighton, c’est un peu chez nous. Et il faut croire aussi qu’on a un truc avec les villes situées à 150 km d’une importante capitale et proches de la Manche (cf. Rouen).


Allez, je le lance avec audace : Brighton est l’alter égo de Rouen ! Brighton, c’est une petite ville du Sussex en UK, elle se situe au bord de la mer et à moins de 2h de Londres. Vous connaissez surement cette ville à cause de son Pier que l’on retrouve souvent dans des clips (anglais et français) ou dans des films. La ville est aussi connue pour être la ville la plus libérale de Grande-Bretagne. Socialement, les habitants sont super ouverts et la communauté LGBT est assez présente.


Bref, à Brighton, on aime la mer et on ne juge pas les autres ! Pour beaucoup de Britanniques, c’est LA ville branchée où ils aiment passer leur week end (un peu comme à Deauville, en moins guindé) et où les londoniens s’exilent lorsqu’ils n’en peuvent plus de vivre dans la région de Londres. Même Aaron Johnson le dit dans un film : « Brighton, c’est le nouveau Londres ». Je suis sûre que tout ça vous intrigue !! Moi, je suis allée pour la première fois à Brighton avec ma classe de 4ème (donc ça remonte) et j’avais surtout le souvenir de la plage, du Pier et du Royal Pavillon, cet espèce de palais indien grandiose posé en terres anglaises par la Reine Victoria. J’adorai le concept d’implanter un bout d’Inde en Europe, un truc un peu fou !

Mais on n’a vraiment découvert la ville qu’à partir du moment où Idaline a été acceptée à l’Université de Brighton (et oui, la fille a la classe). La ville est coupée en différents quartiers et est très proche de Hove, ville voisine et plus résidentielle. On arrive de NewHaven et Eastbourne par le quartier de Kemptown. Il n’y a pas grand-chose à faire de ce côté de la ville qui est assez proche du Pier. On y trouve surtout des maisons. De l’autre côté du Pier, vers Hove, on a le Centre-ville avec la salle de concert et le cinéma, l’Odéon, puis vers l’intérieur de la ville, on a le centre commercial Churchill Square et les différentes grandes marques comme Pirmark, Boots, Costa, Prêt à Manger...


C’est vraiment le cœur commercial de la ville et il est plutôt sympa pour faire du shopping. Pour ceux qui aiment moins, ils peuvent longer la plage et, même, découvrir des artistes qui exposent sous le sea front, au niveau de la plage. Les Kiosques sont aussi connus en Angleterre pour être particulièrement jolis. Si on avance un peu dans le centre-ville, on découvre les Lanes « basses » qui sont assez proches du Royal Pavillon. Le quartier est assez bourgeois, on y trouve des boutiques un peu plus haut de gamme comme Sandro, Acne, Maje ou Khiels. On y trouve aussi quelques boutiques de déco, les restos Food For Friends et The Breakfast Club ainsi que les magasins MAC et All Saints.


L’été, vous pouvez même vous retrouver sous une pluie de bulles de savon diffusées à partir d’une fenêtre d’immeuble ! Dans le haut du centre-ville, on a les North Lanes, sorte de petit labyrinthe avec de petites ruelles piétonnes pleines de surprises. On y trouve plein de boulangeries, salons de thé et bars ainsi que des libraires, des disquaires et d’autres stores de déco.


Dans ce quartier, on peut admirer plein de grafs et de street art, le quartier est très arty. Le haut du quartier mène presque à la gare ferroviaire qui est en retrait de la ville. Il est souvent mieux d’arriver par bus que par train. Après ça, sur les hauteurs, il y a essentiellement des maisons, des parcs et le campus universitaire. Seuls les étudiants en art et archi ont la chance d’avoir cours en plein centre de Brighton, en face du Royal Pavillon, sur Grand Parade. Lorsque vous quittez les Lanes, vous revenez dans le centre-ville et c’est assez bizarre car vous avez un peu l’impression de sortir d’un petit monde pour revenir à la réalité. C’est très sympa à faire. Brighton a vraiment différents atouts majeurs mais si on devait résumer la ville, on choisirait ces mots : local, arty, food addict, sympathique et chic !

You Might Also Like

1 commentaires

  1. "L’été, vous pouvez même vous retrouver sous une pluie de bulles de savon diffusées à partir d’une fenêtre d’immeuble !"
    Il n'en faut pas plus pour me convaincre, je crois... Les photos donnent vraiment envie de se perdre dans la ville, en tout cas. Je n'y suis encore jamais allée mais ça fait un moment que je l'ai en tête, Brighton :-)
    Mon dernier coup de foudre, c'était Oxford (et il pleuvait, en plus)... Ça commence à dater d'ailleurs !

    RépondreSupprimer

Popular Posts

Like us on Facebook

Flickr Images